Ötzi serait mort de froid, selon une nouvelle étude de sa momie

C’est peut-être la momie la plus célèbre d’Europe : le corps retrouvé par accident en 1991 dans les Alpes italiennes et baptisé Ötzi a depuis fait couler beaucoup d’encre. Depuis, les chercheurs tentent de percer les mystères de ce chasseur-cueilleur mort il y a 5300 ans, et particulièrement les causes de sa mort.

Âgé d’environ 45 ans lors de sa mort, Ötzi vivait à une époque charnière entre le néolithique et l’âge du bronze, appelée âge du cuivre (ou chalcolitique) par les historiens.

On doit la dernière étude en date, communiquée le 20 avril dernier, à l’anthropologiste Frank Rühli, de l’université de Zurich. Elle conclue qu’Ötzi serait mort de froid, après avoir peut-être souffert d’une perte de sang minime.

Ces conclusions sont fondées sur de nouvelles analyses aux rayons X et par scanner. Elles remettent en cause les précédentes, qui considéraient qu’une blessure à l’épaule, causée par une pointe de flèche en pierre, était responsable de la mort d’Ötzi. Mais selon cette nouvelle étude, l’arme n’aurait pénétré qu’assez superficiellement l’épaule, causant certes une hémorragie interne, mais d’ampleur assez limitée : 100 ml, soit près de quatre fois moins que le prélèvement moyen réalisé lors d’un don de sang. Une telle blessure, certes gênante et douloureuse, n’aurait cependant pas pu être mortelle.

Selon Rühli, les dépressions et fractures constatées sur le crâne d’Ötzi n’auraient pas non plus été fatales. Alors que d’autres études antérieures considéraient qu’Ötzi avait pu être battu à mort, la nouvelle étude serait que ces blessures ont été provoqué par une chute accidentelle. La coiffure en fourrure que portait l’homme aurait par ailleurs protégé sa tête.

Cette nouvelle recherche et les hypothèses afférentes ne mettront  probablement pas un terme aux études et spéculations quant aux causes et circonstances de la mort d’Ötzi, mais apportera peut-être sa pierre à l’édifice…

 

Retour vers la page d’accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *