La tombe de la princesse et du général

C’est une découverte quelque peu émouvante comme en réserve parfois l’archéologie. Lors des fouilles en 2012-2013 d’un cimetière situé au pied des montagnes du Xishan, près de la ville moderne de Taiyuan (province du Shanxi), les archéologues chinois ont mis au jour la tombe d’un général et de son épouse, enterrés ensemble.

Une tombe commune

Le couple a été retrouvé dans le même cercueil, tandis qu’une inscription nous renseigne sur ses occupants. Il s’agit du général Zhao Xin et de son épouse, la princesse Neé Liu. Tous deux ont été enterrés simultanément, le 18 mars 564.

La tombe comprenait un total de 105 objets, principalement des figurines en terre cuite, dont les couleurs sont préservées : représentations de guerriers, de chameaux, de chars à bœufs et de joueurs de tambours, dont la plus grande mesure 56 cm.

Archaeologists say that 105 items were discovered in the tomb and that most of them were figurines.

Deux occupants importants

La Chine en 560.

D’après l’inscription, Zhao Xin était un officier militaire de la dynastie des Qi du nord. Cette dynastie contrôla la partie septentrionale de la Chine de 550 à 577, avant d’être anéantie par les Zhou du nord.

Zhao Xin avait détenu des postes de général et de gouverneur dans différentes régions contrôlées par la dynastie, avant de devenir général de la garnison de Huangniu à la fin de sa carrière. En cette occasion, il aurait mené ses hommes à la victoire au cours d’une bataille. L’inscription nous rapporte qu' »un millier d’hommes y perdirent leur vie » et que le général « vainquit les barbares Yi et extermina les ennemis ».

Une des figurines de gardien trouvée dans la tombe.

Quant à son épouse, la princesse Neé Liu, elle est décrite comme ayant eu les qualités d’une épouse modèle : « par nature, elle était modeste et humble, et la sincérité et la piété filiale étaient ses racines. Sa nature accommodante était claire, son comportement respectueux et chaste ».

L’inscription ne nous apprend cependant pas pourquoi le couple a été enterré le même jour. Sont-ils morts de mort violente, ou emportés par la même maladie ? Une analyse des os a eu lieu, mais ses résultats n’ont pas encore été publiés.

 

Retour vers la page d’accueil

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :