Statue de dieu grec vieille de 2500 ans découverte au large de la Crimée

Après l’annexion de la Crimée par la Russie il y a deux ans, la construction d’un pont à été lancée au-dessus du détroit séparant la mer Noire de la mer d’Azov, afin de relier la péninsule au reste du pays – pour des raisons stratégiques évidentes. C’est au cours de travaux sous-marin effectués dans le cadre de ce chantier que des ouvriers ont mis à jour, sous l’eau, la tête en terre-cuite d’une statue grecque vieille de 2500 ans.

Il y a déjà deux ans, alors qu’ont commencé les études et travaux préliminaires, les archéologues ont découvert un immense champ de poteries : jusqu’à aujourd’hui, les fouilles sous-marines ont permis de collecter plus de 60000 pièces. La plupart d’entre elles sont des fragments de vaisselle en céramique réalisées entre le Ve et le IIIe siècle avant notre ère.

Quant à la sculpture nouvellement découverte, son étude est toujours en cours, mais on sait déjà qu’elle remonterait au Ve siècle et aurait été réalisée en Anatolie.

La mer Noire, du fait de conditions spécifiques, permet souvent la découverte de vestiges archéologiques sous-marins particulièrement bien préservés, comme celle d’une des plus anciennes cogues en 2016.

 

Retour vers la page d’accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *