Un passage secret croisé dégagé dans la forteresse de Tibériade, en Israël

Un passage secret construit par les Croisés pour pouvoir s’échapper de la forteresse de Tibériade en cas de danger a été découvert récemment par des archéologues israéliens. Aménagé il y a environ 800 ans, à l’époque où les Croisés dominaient la Terre Sainte, il fournissait un passage sûr jusqu’à la mer de Galilée.

Les fouilles conduites dans un but de restauration et de conservation ont conduit à cette découverte, près de la promenade de la vieille ville de Tibériade. Le tunnel, long d’environ 7 mètres, est construit en pierres de taille de basalte. Selon Joppe Gosker, le directeur des fouilles, « le tunnel que nous avons découvert serait très vraisemblablement un passage secret conduisant au port de Tibériade, que l’on connaît des sources historiques croisées ».

Ces sources décrivent le siège imposé par Saladin à la citadelle en juillet 1187, suite à la bataille de Hattin qui vit la défaite des Croisés et qui entraîna la perte de la presque totalité de leurs possessions en Orient. Echive de Bures, princesse de Galilée et de Tibériade, s’était réfugiée à l’abri des fortifications. La situation étant sans espoir, son époux Raymond de Tripoli lui enjoignit de s’échapper jusqu’au port de Tibériade, d’embarquer sur un navire et d’y rester jusqu’à ce qu’il vienne la secourir.

Les archéologues sont convaincus d’avoir découvert ce tunnel. Quant à la forteresse croisée construite sur la rive de la mer de Galilée, il n’en reste plus aujourd’hui que la porte et les restes de quelques uns de ses murs, mais son plan général est connu par des fouilles antérieures.

vue-tibériade-vers-1920
Vue de la vieille ville de Tibériade vers 1920.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :