Trésor médiéval de dizaines de milliers de pièces trouvé au Japon

L’un des plus grands trésors de pièces médiévales jamais retrouvé au Japon a été découvert sur le site archéologique d’Arai Horinouchi, à Hasuda, à une trentaine de kilomètres au nord de Tokyo.

La zone où se trouve aujourd’hui la ville moderne d’Hasuda est habitée depuis la période préhistorique, et on y trouve de nombreux sites archéologiques – notamment des tumulus, mais aussi des traces de résidences et de châteaux samouraïs de la période Sengoku (ère des Royaumes Combattants) qui s’étend d’environ 1467 à 1603 et voit les clans et seigneurs locaux s’affronter dans tout l’archipel.

C’est peut-être dans ce contexte qu’a été abandonné le trésor retrouvé par les archéologues. Il a été retrouvé à deux mètres de profondeur, dans une jarre de céramique, d’une hauteur de 74 cm et d’un diamètre de 60 cm. Cette jarre remonterait à la première moitié du XVe siècle, et provient de Tokaname, située à environ 300 km au sud-ouest d’Hasuda. Cette ville est célèbre pour sa production de céramiques, une industrie qui y est active depuis au moins le XIIe siècle.

A l’intérieur se trouvent des dizaines de milliers de pièces de bronze, au moins 100000 selon les chercheurs. Bien qu’ils aient l’intention de toutes les examiner minutieusement, seules 70, reliées par des ficelles, ont pour le moment été étudiées. 19 d’entre elles ont été frappées en Chine ou dans d’autres régions du Japon.

Par ailleurs, les chercheurs ont retrouvé sur un côté du couvercle de pierre qui fermait la jarre une tablette de bois, épaisse de moins d’un millimètre. Elle portait inscrit le nombre « 260 » :  d’après les chercheurs, il pourrait s’agir de 260 « kan », une unité de 1000 pièces. Ce qui voudrait dire que la jarre contiendrait alors un nombre total de 260000 pièces…

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :