Fresque représentant la victoire d’un gladiateur découverte à Pompéi

Depuis quelques années, les fouilles ont repris à Pompéi dans la Regio V, une zone jusqu’alors peu explorée de la cité romaine enfouie par l’éruption du Vésuve en 79. Les efforts des archéologues ont entre autre permis la mise au jour de nombreux vestiges qui mettent en lumière de nouveaux aspects de la vie des Pompéiens avant la catastrophe.

Dernière découverte en date, celle d’une fresque encore éclatante de fraîcheur, qui met  en scène un combat de gladiateurs entre un mirmillon et un Thrace, deux types de gladiateurs souvent opposés lors des jeux. Le mirmillon était lourdement armé, portant notamment un casque, une épée et un bouclier Le Thrace était un type de gladiateur dit “ethnique”, s’inspirant de l’armement du peuple éponyme qui vivait dans les Balkans et que les Romains soumirent au IIème siècle avant notre ère.

Dans la scène dépeinte, le mirmillon a remporté le combat et domine son adversaire, qui a subi plusieurs entailles à son poignet, ses jambes et sa poitrine, et lève un doit pour implorer merci.

La fresque, qui mesure environ 1,2 x 1,5 mètre, a été découverte dans ce qui paraît être les caves d’une taverne ou d’une boutique. L’étage au-dessus pourrait avoir abriter les propriétaires ou avoir fait fonction de bordel.

Massimo Osanna, le supérintendant de Pompéi, considère comme très probable que l’établissement ait été fréquenté par des gladiateurs, car leurs casernes se situaient à proximité. Les jeux de gladiateurs constituaient l’un des divertissement les plus prisés dans les cités romaines, et un événement important dans la vie de ses habitants. A Pompéi même, un spectacle de gladiateur dégénéra en rixe entre les spectateurs de la cité et ceux de la ville voisine de Nucérie, s’achevant par le massacre de nombre d’entre eux autour de l’amphithéâtre.

 

Retour vers la page d’accueil

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :