Qu’est-ce que l’archéologie préventive ?

Chaque année, l’extension des activités humaines et l’aménagement du territoire entraînent la disparition partielle ou totale de centaines de sites archéologiques.

L’archéologie préventive (autrefois appelée archéologie de sauvetage) consiste donc à détecter les vestiges menacés de destruction par ces travaux et à les étudier.

En France, la loi de 2001 a défini l’obligation de réaliser un diagnostic archéologique avant le début d’un chantier d’aménagement. Si le diagnostic est suffisamment concluant, des fouilles de sauvetage sont lancées. C’est l’INRAP qui est chargée de cette tâche, mais de nombreux pays développés ont mis en place des organisations similaires.

Certes, toutes les surfaces menacées ne sont pas étudiées : en France, seulement un cinquième d’entre elles est fouillé.