A Rome, mise au jour de la tombe présumée de Romulus

Il s’agit d’une découverte qualifiée d’exceptionnelle par Alfonsina Russo, directrice du Parc archéologique du Colisée : dans les ruines du forum romain, un hypogée a été découvert qui pourrait renfermer la tombe de Romulus.

louve-capitoline
La louve allaitant Rémus et Romulus.

Le forum, cœur de la cité antique situé au pied du Capitole, concentrait les institutions politiques et religieuses les plus importantes de la ville. Quant à Romulus, il ne s’agit de rien de moins que du fondateur mythique de Rome. Dans la mythologie, ce descendant des Troyens, élevé avec son frère Rémus par une louve, aurait fondé Rome en -753 (en assassinant son frère par la même occasion) et en serait devenu le premier roi.

Autant dire que les anciens Romains avaient toutes les raisons de lui rendre un culte – pratique qui se retrouve d’ailleurs dans tout le monde gréco-romain, où de nombreuses cités vénéraient leur fondateur. Et le centre de ce culte se serait trouvé dans l’hypogée découvert par les archéologues, creusée à même la roche. Dans la chambre souterraine se trouve en effet un sarcophage de 140 cm de long et une structure circulaire en pierre qui serait un autel. L’ensemble remonte au VIe siècle avant notre ère : à cette époque, on aurait creusé cette chambre et placé un sarcophage (quatre siècles après la mort présumée de Romulus), pour servir de lieu de culte au héros, en faisant ainsi un lieu sacré à haute valeur symbolique.

entree-tombe-romulus-forum-romain-decouverte-archeologique
L’entrée de l’hypogée, sous les portes de la Curie.

Les archéologues ne fouillaient pas vraiment au hasard et cherchaient cette structure, dont ils connaissaient l’existence par des sources anciennes, et notamment par les écrits d’Horace et de Varrone. Ils s’appuyaient aussi sur des données archéologiques, et particulièrement sur le journal des fouilles de Giacomo Boni, directeur du Forum romain et du Palatin jusqu’en 1925, qui avait décrit “une pile de pierres rectangulaires à 3,6 mètres en dessous de l’escalier (de la curie)”.

Un autre élément permet de penser que l’hypogée était bel et bien consacré à Romulus : l’axe de la chambre souterraine se trouve sous le Lapis Niger. Cette pierre gravée, qui appartenait probablement à un sanctuaire archaïque, est source de plusieurs légendes contradictoires durant l’antiquité : elle était dans tous les cas associée au personnage de Romulus, et souvent à sa mort, alors que certains auteurs (comme Varron ou Denys d’Halicarnasse) considéraient qu’elle marquait l’emplacement de la tombe du roi mythique de la ville…

On devrait avoir plus de détails sur la découverte ce vendredi, puisqu’Alfonsina Russo doit s’exprimer à ce sujet.

 

Retour vers la page d’accueil

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :