Découverte archéologiqueRome antique

Découverte de nouvelles fresques exceptionnelles à Pompéi

Les archéologues fouillant les vestiges de la cité romaine de Pompéi encore ensevelis sous les cendres de l’éruption du Vésuve en 79 ont retrouvé une nouvelle collection de peintures. Les recherches se concentrent depuis plusieurs années sur la Regio IX de la ville, et livrent régulièrement de nouvelles découvertes archéologiques. Dernièrement, des fresques représentant un mythe grec peu connu, celui d’Hellé et de Phrixos, avaient déjà été retrouvées.

Dans les ruines d’une résidence d’une famille de haut statut, les chercheurs fouillent une grande salle de banquet, mesurant environ 15 mètres de long sur 6 de large. Cette pièce était reliée à un patio qui devait servir d’espace de service en plein air, avec un long escalier menant vers le premier étage de la demeure.

La salle de banquets était décorée de mosaïques au sol et de fresques sur les murs. Celles-ci sont peintes sur fond noir, ce qui avait pour but, d’après le directeur du parc archéologique de Pompéi Gabriel Zuchtriegel, de rendre peu visibles les traces noires laissées sur les parois par la fumée issue de la combustion de l’huile des lampes qui éclairaient les banquets. Elles représentent des dieux et des personnages légendaires de la mythologie gréco-romaine. Ainsi, une scène représente le Apollon cherchant à séduire Cassandre, fille du roi de Troie Priam et de la reine Hécube. Dans la légende, le dieu lui offre le don de prophétie pour la conquérir, mais pour la punir de sa résistance, il maudit le don qu’il lui a fait en la condamnant à ne jamais être crue, malgré la justesse de ses prédictions. Une autre scène représente l’enlèvement de l’épouse du roi de Sparte, Hellène, par le prince troyen Alexandre (ou Paris), un événement qui déclenche la guerre de Troie décrite par Homère dans l’Iliade, et qui est demeuré une source d’inspiration pour les artistes jusqu’à nos jours. Les personnages sont identifiés par leurs noms écrits en grec, une langue parlée par une partie de la population de Pompéi, mais aussi connue par l’élite romaine de langue latine.

Les fresques sont d’une qualité remarquable et rejoignent le corpus déjà très important des fresques de Pompéi. Leur redécouverte, depuis le XVIIIe siècle, a contribué à façonner notre compréhension sur l’art romain et permis d’affiner la chronologie des différents styles et des évolutions artistiques des siècles précédant l’éruption du Vésuve.

Et si vous voulez en voir plus, cliquez ici pour visionner une vidéo de la salle et de ses peintures.

Crédits photographiques : Parc archéologique de Pompéi

Laisser un commentaire