Une immense statue millénaire de Bouddha réapparaît en Chine

Incroyable, mais vrai. Une gigantesque statue de Bouddha, peut-être même la plus grande du monde taillée d’un seul bloc, vient d’être découverte en Chine. Comment une statue de plus de 50 mètres de haut a-t-elle pu ainsi rester ignorée de tous, alors qu’elle a été taillée il y a plus de mille ans ? Tout simplement parce qu’elle était dissimulée par la dense végétation montagneuse. Une découverte à mettre sur le compte de la déforestation…

Une statue monumentale

L’œuvre se situe près de la ville de Guiyang, dans la province du Guizhou, et mesure plus de 50 mètres de haut taillée directement dans la montagne. Sa tête seule en mesure 16, plus que celle du Bouddha de Lashan (14,3 mètres pour la tête) qui, avec ses 73 mètres de hauteur totale, est considéré à l’heure actuelle comme la plus grande statue du Bouddha taillée à même la roche.

Une origine légendaire.

Le Bouddha de Leshan, taillé dans la falaise du Mont Lingyun. Crédits : Ariel Steiner.

Selon une légende rapportée par les médias chinois, la taille de cette statue reviendrait à deux moines chinois de la dynastie des Tang (618 à 907), une époque où le Bouddhisme se développe en Chine avec la protection de certains empereurs. Ces deux hommes, le maître Hai Nang et son disciple Hai Tung, désiraient éloigner les mauvais esprits et prévenir les catastrophes naturelles, et auraient sculpté à cet effet deux statues géantes de Bouddha dans la roche des montagnes.

Le Bouddha de Guiyang dissimulé sous la forêt. Crédits : Vision Times.

Le disciple serait alors parti vers Leshan, tandis que son maître Hai Nang, plus âgé et faible pour faire le voyage, restait dans la province de Guizhou, mais serait mort avant de voir sa statue du Bouddha achevée. Si la légende est vrai, ce serait cette statue qui aurait été aujourd’hui redécouverte sous la végétation.

Il y a peu, c’était la statue d’un Bouddha de l’époque Ming qui réapparaissait suite à la baisse des eaux d’un lac de retenue près de Hongmen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :